Portrait d’une artisane fleuriste confinée

Portrait d’une artisane fleuriste confinée

Ma fleuriste confinée

Lors du premier confinement j’ai fait le portrait de mon amie fleuriste qui habite à Lectoure dans le Gers. C’est Amélie, une artisane fleuriste très talentueuse avec qui nous avons fait de nombreux projets. Elle est venue chez moi pour faire le portrait d’une confinée. Aujourd’hui, le 16 novembre, cela fait maintenant 8 mois jour pour jour que la France fût confinée cette année …Elle m’a confié ses ressentis sur le confinement, les difficultés à excercer dans ces conditions …Ce fut un bon moment de partage où il fait bon de sentir le doux parfums des fleurs du printemps qu’elle cultive avec tant d’amour et de patiente. Vive les artisans, vive le savoir faire, vive la nature. Bravo à toi Amélie pour ta belle énergie débordante d’imagination et de savoir faire!

Portrait of an artisan florist during the first lockdown. March 2020. Photograph by Isabelle Souriment

Voici son récit :

Quelle époque formidable ! Me disais-je encore début Mars ….
et puis soudain, la stupéfaction ! Mon corps, mon cœur, mon âme toute entière, plongés dans le silence d’un Monde en péril ! Je suis tombée comme tant de terriens, dans une abîme sans fin, me suis perdue dans ce labyrinthe de questionnements, d’images de panique, de guerre et de mort … Peur, insomnie, angoisse aiguë, envie de vomir … mais je n’étais pourtant pas malade !

Abattue, à terre, couchée, recroquevillée au fond de mon lit, enroulée dans ma couverture verte …. à la recherche de réconfort, de douceur et de paix . Je suis une chenille, à l’abri dans son cocon…

Et puis ce rêve étrange, la sensation agréable de me sentir pleine de ressources et de créativité, possédant le pouvoir d’agir, malgré tout ! Je devenais papillon qui prenait son envol, LIBRE !

Relativiser, prendre du recul, s’assurer de la bonne santé de ma famille et de mes amis aux quatre coins de ce Monde qui ne tourne au rond… Apprécier ma chance d’être vivante, d’habiter à la campagne, proche de mes chers parents, d’avoir mon petit atelier et un Jardin Magique comme terrain de jeu.

REACTION, RECREATION,TRANSFORMATION, EVOLUTION, deviennent les mots que je formule telles des incantations. Je résiste, naturellement, au bénéfice de mon équilibre perturbé.

Retrouver un nouveau rythme, plus lent, propice à la méditation autant qu’à la création. Prendre ce temps, celui si convoité, si perturbé d’ habitude. Arrêter de courir, de se fatiguer pour des raisons futiles… se recentrer sur l’essentiel, apprécier le vide, le rien, lire, écrire, dessiner, chanter, danser sous la lune avec mes torches de feu et surtout, cultiver mon Jardin Secret.

A la recherche du temps perdu, me dis-je ? Oui, à la recherche du temps précieux, celui de la lenteur, mon corps en apesanteur, mon cœur enveloppé de bonheur, mon âme qu’il fallait sauver, mes mains dans la terre nourricière, ABSOLUMENT !

Je suis Artisane Fleuriste, Jardinière, créatrice végétaliste.

Je suis une Femme d’extérieur, libre et sauvage.

Je voulais créer un Jardin Potager partagé avec des Aromates et des Fleurs. Une idée qui a germée l’année dernière et qu’il fallait concrétiser enfin ! Une nécessité pour vivre en autonomie, assurer mon alimentation autant que ma production de bouquets et de compositions. Ressentir le plaisir d’expérimenter la permaculture et profiter d’un rare approvisionnement de plants complétant ma collection de graines.

Je prépare mon espace de culture, à la main, dans le silence d’un ciel sans avions et d’une route sans voitures. Je prie Dame Nature pour un meilleur futur. Je sème, je bouture, je plante et je patiente. Je construis mon nouvel avenir.

Je m’ouvre à nouveau au Monde , trouve des solutions économiques. Rassurée par ma clientèle et mes amis, par leur fidélité et leur bienveillance, je sais que MAGIC NATURE perdure et que ma mission continue ! Je ne peux pas sauver le Monde, mais j’ai le pouvoir de poésie et d’animation. Je dois absolument partager mes humbles richesses, entretenir le cercle vertueux et provoquer l’Avenir !

Me servant des outils technologiques disponibles, je propage mes message d’ Amour et de créativité, afin d’entretenir la force dont nous avons tous besoin.
Instagram devient pour moi, un point de contact avec l’extérieur et m’offre la possibilité de communiquer avec les autres. Journal d’une Fleuriste est ainsi né. Sur un tas de fumier, une terre en feu, pousse mon espoir.

France Culture me permet de rester connectée à la triste réalité, mais aussi de nourrir mon esprit grâce à des menus appétissants, comme depuis tant d’années.
La locale Radio Au Fil de l’Eau, pilotée par Nathalie et Kevin, m’offre une séquence d’expression libre et ludique, me rappelant avec émotion mes heures d’animatrice pour Radio Béton à la fin du siècle dernier.

Aujourd’hui mon portrait réalisé par ma grande amie Isabelle, dont j’apprécie le travail sensible. Nous partageons l’ amour du Monde Sauvage, de la Nature et des Animaux, autant que celui de la richesse d’une certaine humanité.

Merci, merci. Pour toujours je me souviendrai de nos instants de folle créativité !
Tu m’as révélée. J’espère être à la hauteur de notre Amitié.

Je fut morte, chenille timide. Je fut une Artisane Fleuriste Confinée.

Je deviens vivante, papillon . J’ose et m’envole. Je suis une Artiste libérée.

#journaldunefleuriste – 16 Mai 2020.

Merci à toi Amélie pour ces temps précieux ensemble… Comme disait ce proverbe Africain, Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin.

A très vite pour de nouvelles aventures 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *