La nature confinée

La nature confinée

La nature confinée,

lors du confinement j’ai continué à photographier la nature…

 

Depuis 2010, j’ai une collection de nature confinée que je n’ai encore jamais publié. J’ai repris le projet pendant le confinement, en toute logique !

Les arbres coincés dans le bitume m’a le plus questionné.

On aperçoit sa force à ouvrir le bitume pour trouver un peu plus de place pour s’épanouir.

Il y a des arbres qui poussent dans des carrés et d’autres dans des murs…

Reconnaitre les espèces fait partie d’un autre exercice. Celui de répertorier.

Ci-dessus une espèce de Bette. Son nom commun ; betterave commune. Son nom botanique : Beta vulgaris.

Elles se pollinisent par le vent. Ses feuilles mesurent de 5 à 20 cm chez les plantes sauvages. Elles sont plus grandes quand celles-ci sont cultivées.

Ci-dessus une Parietara judaic, de son nom botanique.

Une Pariétaire de Judée s’est glissée sous une porte de gaz. Elle contient un certain niveau de toxicité, surtout son pollen. C’est une plante invasive, indigène d’Europe, d’Asie centrale, d’Asie occidentale et d’Afrique du Nord. Elle envahit de nombreux pays.

Voici ci-dessus la feuille d’un chou commun, une espèce de « cabbages ». Son nom botanique Brassica Oleracea.

Le chou cultivé est très volumineux. Il fait partie des cultures à plus fort rendement. Il a tendance aussi à épuiser les sols car il a besoin de beaucoup d’azote. Il a une grande résistance à presque tous les nuisibles et toutes les maladies.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *